Accueil







CorpsMouvementDouleurPassions

L'Artiste
L'Atelier
Le Matériau
Sculptures
Expositions
Publications
Le Livre d'or
Films et documentaires
Christian Oddoux - dessins et sculptures (novembre 2011 - janvier 2012)

Exposition dans le cadre du Musée Roybet Fould
Lemnia et Du féminin

Du 23 novembre 2011 au 30 janvier 2012
Inauguration le 21 novembre 2011 à 19 heures

Musée Roybet Fould
Parc de Bécon
178 boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
Tél. 01 43 33 30 73

Ouvert tous les jours, de 10h30 à 18 heures sauf le mardi et les jours fériés.

(accès par le métro : ligne 3 terminus Pont-de-Levallois-Bécon)

Le Musée Roybet Fould
Historique du musée

Crée en 1927 par Consuelo Fould (1862-1927), petite fille du banquier Achille Fould qui fut ministre des finances sous Napoléon III, le musée Roybet Fould occupe la villa atelier de la fondatrice. Il s’agit de l’ancien pavillon que la Suède et la Norvège édifièrent à Paris pour l’Exposition Universelle de 1878. Cette construction en bois de pin rouge évoque l’architecture traditionnelle scandinave et témoigne des premiers bâtiments réalisés en préfabriqué. Propriétaire avec sa sœur George-Achille Fould (1865-1951) du magnifique parc de Bécon, Consuelo Fould légua son pavillon à la Ville de Courbevoie mais à charge pour cette collectivité d’ouvrir un musée dédié à la mémoire de son maître, le peintre Ferdinand Roybet (1840-1920).
Consuelo Fould (1862-1927)
Le Pavillon Suède-Norvège

Reconstruit vers 1890 au cœur du parc de Bécon, la façade du pavillon est parallèle  à la Seine et à l’Île de la Jatte. Ce bâtiment fort original est constitué de deux chalets, celui de gauche correspond à la Suède (construction haute couronnée d’un pignon très aigu), celui de droite à la Norvège (bâtiment d’un seul étage, plus massif). Les deux parties sont reliées par une galerie qui symbolisait à l’origine l’alliance des deux pays : en effet, la Norvège, jusqu’alors possession danoise, avait été cédée à la Suède en 1814 ; mais cette alliance, mal supportée par les Norvégiens, fut rompue en 1905.


Pavillon Suède-Norvège
Ferdinand Roybet (1840-1920) :  « La main chaude »
Les collections

Elles sont consacrées essentiellement à Ferdinand Roybet (1840-1920), aux deux sœurs Fould (Consuelo et George-Achille) ainsi qu’à Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) sans oublier divers artistes ayant peint les bords de la Seine dont Albert Gleizes (1881-1953).